Les relations de travail au CRHDQ et au CRSFA vont bon train

23 mai 2012 – Depuis le début de l’année 2012, les relations de travail au Centre de recherche de l’Hôtel-Dieu de Québec (CRHDQ) et au Centre de recherche de l’Hôpital Saint-François d’Assise (CRSFA) sont sur une bonne lancée. Plusieurs rencontres ont eu lieu et le climat de discussions est bon. Divers points ont été discutés dernièrement.



Tout d’abord, les problèmes relativement au RREGOP qui touchent les deux Centres. En effet, suite aux refus de rachat de la CARRA pour la période entre 1991 et 1996 et pour les personnes ayant été payées par l’Université Laval, le SPPRUL vous a transmis un document complet relativement à la procédure à suivre pour faire les contestations. Nous tenons à vous informer qu’il est important que chaque personne touchée par ces refus dépose sa contestation. Jusqu’à présent, quelques PPR ont soumis leurs demandes de réexamen et ont obtenu des accusés de réception de la CARRA.

N’oubliez pas que même si vous ne comptez peut-être pas faire ce rachat, votre situation peut changer et il est toujours préférable d’avoir toutes les options à votre disposition le temps venu. La force du groupe nous permettra peut-être de faire modifier cette interprétation qui vient, pour certains PPR, réduire grandement le montant de leur rente de retraite.

Ensuite, dans les deux Centres de recherche, des demandes de perfectionnement ont pu être déposées en avril. Cette nouvelle pratique n'est pas encore entrée dans les moeurs puisque nous avons que quelques demandes. Nous allons discuter avec les représentants des Corporations afin de trouver des manières pour rendre plus fonctionnelle l'accès à ces demandes de perfectionnement. Si vous avez des commentaires ou propositions relativement aux demandes de perfectionnement, n’hésitez pas à les mentionner à vos délégués.

Au CRHDQ, le départ, parfois volontaire, mais souvent involontaire, des PPR possédant de nombreuses années d’expérience, a été un sujet que vos représentants ont soulevé en Comité des relations de travail (CRT). Bien sûr, face à la conjoncture entourant le financement de la recherche, les représentants de la Corporation sont, tout comme nous, impuissants. Toutefois, nous avons quand même soulevé l’importance pour ces PPR d’être reconnus pour leur investissement et leur dévouement à l'évolution de la recherche au CRHDQ. Nous avons bon espoir que ce message portera fruit.

Au CRSFA, divers sujets concernant la mise en place de la nouvelle convention collective ont été discutés à la table du CRT. Entre autres, le fonctionnement des demandes de perfectionnement, la nomination d’un sage représentant de l’Employeur, le fonctionnement des libérations syndicales et l’accès à un local syndical. Une chose de réglée : le SPPRUL aura accès à un local syndical au CRSFA. Il s’agit du local D6-703 qui sera partagé avec une PPR. Pour l’instant, avec le départ d’Annie Lepage, conseillère du SPPRUL, il ne sera pas occupé fréquemment. Toutefois, dès l’embauche d’une nouvelle ressource par le SPPRUL, un service sera offert aux membres à partir de ce local. Le SPPRUL vous tiendra informé de l’horaire de ces présences.

N’oubliez pas que pour toutes questions concernant vos relations de travail, vous pouvez contacter vos représentants du Bureau des relations de travail (BRT) et ils se feront un plaisir de vous aider et de vous conseiller.