Le SPLA coupe dans les services aux PPR de l’Université Laval

8 octobre 2014 - Vous l’avez peut-être remarqué si vous êtes abonnés à l’alerte Info-emploi du Service de placement de l’Université Laval (SPLA) : depuis la refonte du site Web du SPLA l’an dernier, les professionnels de recherche n’ont plus accès aux détails de toutes les offres d’emploi. Les PPR avaient depuis longtemps accès à ce service et pouvaient consulter toutes les offres d’emploi affichées sur le site du SPLA. Désormais, ils ne peuvent que consulter les offres d’emploi de professionnels de recherche. Le seul moyen d’accéder au service original, c’est d’adhérer à l’Association des diplômés de l’Université Laval (ADUL) au coût de 60 $ par année.

Les professionnels de recherche sont tous des employés à contrat et par conséquent, leur statut est précaire. Ils font partie intégrante de la communauté universitaire, au même titre que les étudiants qui accèdent à ce service sans frais. Afin de comprendre ce qui a incité le SPLA à couper ce service et vérifier la possibilité d’en bénéficier à nouveau, le SPPRUL-CSQ a entrepris des démarches en Comité des relations de travail (CRT) puis auprès du SPLA. En Comité des relations de travail, l’Employeur nous a répondu que ce problème n’était pas de son ressort, alors que le SPLA relève pourtant du Vice-rectorat aux études et aux activités internationales. Quant au SPLA, nous avons été confrontés à un refus total, sans possibilité de négocier un accès commun. Le SPPRUL-CSQ aurait souhaité proposer à ses membres un tarif inférieur à celui de l’abonnement à l’ADUL.

Le SPPRUL-CSQ déplore non seulement la position du SPLA, mais aussi celle de l’Université Laval qui ne reconnait pas la précarité des PPR comme faisant partie des relations de travail et n’offre pas tout le soutien attendu aux PPR en fin de contrat. Le SPPRUL-CSQ continuera de travailler à l’élaboration d’une solution avantageant ses membres.