Congé férié de l’Action de grâces - Le lundi 12 octobre 2015

30 septembre 2015 - Nous vous rappelons que la rémunération lors du congé férié de l’Action de grâces demeure la même qu’à l’habitude. Selon l’article 25.09 de la Convention collective de travail de l'unité campus:

Lors d’un congé férié, la professionnelle ou le professionnel de recherche travaillant moins de 35 heures par semaine a droit à un congé payé au prorata du nombre d’heures hebdomadaires au contrat.

En ce sens, les professionnelles et les professionnels de recherche qui travaillent à temps partiel, soit ceux engagés à moins de 35 heures par semaine, doivent, selon l’information dont le Syndicat dispose, réduire leur prestation de travail au prorata du nombre d’heures hebdomadaires prévues au contrat. Le tableau suivant donne quelques exemples de la réduction applicable.

Heures régulières hebdomadaires
Heures de congé
Heures de travail à effectuer
35 heures
7 heures
28 heures
28 heures
5,6 heures
22,4 heures
21 heures
4,2 heures
16,8 heures
17,5 heures
3,5 heures
14 heures
14 heures
2,8 heures
11,2 heures

Advenant qu’une professionnelle ou qu’un professionnel de recherche soit tenu de travailler à l’occasion du congé férié de l’Action de grâces, et sous réserve d’une entente entre la chercheure ou le chercheur responsable et la professionnelle ou le professionnel de recherche, le congé peut être pris dans les quatre (4) semaines qui précèdent ou suivent le congé férié. Dans ce cas, il n’y aura aucune déclaration à faire dans PeopleSoft RH.

Si le congé ne peut être pris en temps, il sera rémunéré. Pour ce faire, la professionnelle ou le professionnel de recherche doit déclarer ses heures de travail dans PeopleSoft RH avec le code de temps heures additionnelles taux 1,0 (STS).

Pour toute information additionnelle, veuillez communiquer avec le Syndicat des professionnelles et professionnels de recherche de l’Université Laval (SPPRUL-CSQ).

Luc-André Levesque, CRIA
Conseiller en relations du travail - Campus